5 étapes pour apprendre le dessin

Étape 1.Gagner en plaisir & régularité

Si vous n’appréciez pas l’acte de dessiner ou si vous jugez tous les dessins que vous produisez, vous aurez énormément de mal à dessiner sur le long terme. Commencer à apprendre le dessin, ça se passe avant tout dans la tête et c’est ce que je vous enseigne dans le “Challenge des 30 jours“.
Étape 2.Améliorer son observation

Si vous n’appréciez pas l’acte de dessiner ou si vous jugez tous les dessins que vous produisez, vous aurez énormément de mal à dessiner sur le long terme.

Commencer à apprendre le dessin, ça se passe avant tout dans la tête et c’est ce que je vous enseigne dans le “Challenge des 30 jours“.

(étape facultative)Maîtriser sa Tablette Graphique

Maîtrisez enfin votre tablette graphique, qu’importe son modèle (Wacom, Huion, Gaomon ou autres), sa taille, son type (avec ou sans écran).

(étape facultative)Maîtriser Photoshop

Apprenez Photoshop en quelques heures : pas de fonctions superflus.
Seul le nécessaire pour dessiner avec Photoshop rapidement.

Étape 3.Avoir de l'imagination et trouver son style

Un bon dessinateur, c’est un peu comme un super héro. Il arrive à voir ce que le commun des mortels ne voit pas.

C’est ce qu’on appelle le dessin d’observation.

Sans une bonne observation, vous serez incapable de reproduire quoi que ce soit. Alors à quoi bon apprendre l’anatomie ou des perspectives complexes ?

Il existe 7 visions différentes que les bons dessinateurs utilisent constamment afin de reproduire à l’identique.

Apprendre à passer d’une vision à l’autre vous permettra d’avoir un dessin le plus réaliste et proche de la réalité que possible.

Étape 4.Connaître les règles... pour les briser.

Pour dessiner ce que vous avez en tête (ce qu’on appelle le “Dessin d’Imagination”), il faut… avoir de l’imagination.

TOUT LE MONDE a de l’imagination.

Simplement certains l’écoutent plus que d’autres.

Apprendre à “écouter” votre inspiration est indispensable si vous souhaitez dessiner vos propres illustrations.

En étant plus à l’écoute, vous pourrez plus facilement définir votre “style”, ce qui fait que vous êtes unique, et que votre art est reconnu.